jeudi 18 mai 2017


Concert à Lille pour soutenir la ZAD de Notre de Lande !

"Nous ne désirons pas de socialisme en un seul pays, sur une seul île, dans une seul épicerie, dans une seul ferme, sur une seul Zone... ! Nous le désirons par tout et pour toutes ! Que cent milles fleurs s'évanouissent"Un lapin sauce chinoise

jeudi 11 mai 2017

Production de masse pour un vieux groupe punk pas complètement à la Maes, c'est plutôt un mélange bière/votka détonnant !
La distro-Lapinothèque avec ses alcoliques-annonimes vous annonce la sortie du grand coffret auto-produite Captain Igloo "à l'abordage". Le coffret qui est en plastique fin, comprend une pochette avec 20 titres qui décoiffent même les vieux dentiers !  Enregistré comme on savait le faire à l'époque, cad avec presque rien ! Le CD est accompagné d'une BD 6 pages avec les histoires de Captaine ! Édition ultra limité à 20 exemplaires, à 3 balles et tes pas volé ! Ahhh et pour l'occasion il y aura aussi des tee-shirts en édition méga-ultra-limité, peint à la main par Titi Lapins (pour le moment 2 exemplaires) pour un prix imbattable de 5 balles le tee-shirt !

Quand on dis à l'occasion on parlent du concert à ne pas manqué de Captaine Igloo (où entre autre chante Fab-clavier-Lapins-électriques) au Barlok ce dimanche 14 Mai 2017 à 22h + d'autres groupes. Mais avant ça il aura le concert de Ludwing Von 88, Les Slugs, Crête et Pâquerette au Magasin 4 pour plus d'infos: aredje-agenda Se sera l'occasion de fêter le 3000ièm concerts du camarade historique: le grand MARCOR !!! Wéwéwé et la veille (samedi 13) Marcor fêtera son 2999iem concerts avec La Marmite et Les Lapins électriques à Lille pour soutenir la ZAD de notre dame des Landes. Au temps dire un week-end bien chargé téluriquement parlant. Pas sur que t'aaiiiiiiiii travailler lundi !



mercredi 19 avril 2017

Quoi de neuf doctor ?

Écrassé par la beauté éblouissante de cette magnifique société...le Doctor c'était perdu dans les limbes, il désechait sous les rayons des camérades de sourd-vaillances et autres joyeusetés modernes... Mais comme dans se pauvre monde nous n'avons pas beaucoup le choix: soit sombrer définitivement, soit se relever et tirer la langue, le choix est fait !
Quoi de neuf donc dans les caisses de la Distro-lapinothèque qui nous accompagne lors de nos concerts:

Revues, journaux, brochures...

« Canons rompus » Un journal contre la guerre ! Nous saluons  chaleureusement cette initiative tout à fait pertinente, nécessaire qui s’attaque à cette question cruciale et cruelle qu’est l’actualité de la guerre. Malgré la violence des conflits en cours on ne peux pas dire que notre réponse à ses destructions, massacres soit vivace, du coup à « Canon rompus » participe à ça manière en rompant un peu le silence assourdissant des bombardements là-bas… des contrôles et du quadrillage militaire, de la vie insupportable pour les réfugiés...
Nous avons quelques exemplaires deuxième numéro mais vous pouvez également consulter sur :
https://canonsrompus.wordpress.com/ À suivre et a diffuser sans modération.

« Nunatak » Revue des luttes des montagnes,d’histoire et de culture
Caché dans les hauteurs du sud de la France, voici une revue qui amène tant des réflexions de fond sur l’utilisation des plantes que la questions brûlantes de la guerre, aux réfugiés, en passant par les luttes anti-THT…, cette revue propose des articles en mode posé.
vous pouvez aussi la consulter sur: https://revuenunatak.noblogs.org/numeros/

« Dans le monde une classe en lutte » Paraît relativement régulièrement et ce de puis un certain temps déjà. Ce "8 pages" dresse un panorama relativement complet au niveau mondial (Afrique, Asie, moyenne orient, les Amériques, l’Europe) des grèves sur les lieux de travailles, actions, actualités sur les mouvements migratoires, des crimes du capitalisme… Les infos y sont parfois succinctes voir télégraphique cela dit, l’initiative a au moins le mérite de faire connaître des mouvements pas ou peu connus, au delà des frontières.

Puis bien entendu d'autres journaux, revues et brochures de press-que pas permis, que nous distillons sous le manteau et aux nez et à la barbe des gendarmes !

Livres

« Décamper » de Samuel Lequette et Delphine Le Vergos.  livre à pour point de départ l’observation des lieux et des conditions de vie des camarades réfugiés dans les camps du nord de la France depuis 2002, date de la fermeture de Sangatte. Ce livre est un espace collectif de réflexion et de création, qui questionne les contextes et les objectifs des pouvoirs, de l’action humanitaire et des politiques migratoires européennes récentes. Cet ouvrage fait appel à des enquêtes, utilise des archives, des récits, de la poésie, de l’image et de la musique. Il peut se lire comme un essai multiformes sur la dure réalité des réfugiées. Le livre est accompagnée d'un CD.

« La construction sociale de l'inégalité des sexes, des outils et des corps »  Paola Tabet
Aujourd'hui encore, certains poireaux pensent que des contraintes "naturelles" liées aux capacités reproductives des femmes détermine leur place dans la société et contribuent à justifier la division du travail entre les sexes. A partir de données sociologiques, ethnologiques et historiques Paola Tabet s'attache à décrire la construction sociale des contraintes dites naturelles qui assignent leur place aux femmes. Livre incontournable !!

« Les fils de la nuits » Antoine Gimenez et Les Giménologues aux édition Libertalia."Le premier livre de ce coffret est constitué du manuscrit original des Souvenirs de la guerre d’Espagne, d’Antoine Gimenez (1910-1982). Il y conte tout ce qu’il a vécu au sein de la colonne Durruti, entre 1936 et 1938, sur le front d’Aragon. Le second livre est consacré à une étude critique du Groupe international de cette colonne, portant sur les principaux épisodes de la guerre dans sa zone d’intervention, sur les collectivités paysannes et, plus généralement, sur les groupes de francs-tireurs, les « Fils de la Nuit », formés sous le contrôle des colonnes. Cet appareil critique a été entièrement revu et corrigé pour cette édition et il a été notablement augmenté, à la suite des multiples rencontres provoquées par l’édition de 2006 et aux recherches poursuivies depuis. Enfin, un CD-Rom rassemble dix heures d’émissions consacrées au récit d’Antoine Gimenez."

« Vive la révolution à bas la démocratie !, Anarchistes de Russie dans l'insurrection de 1905. Récits parcours et documents d'intransigeants » chez Mutines séditions. Ce livre nous fait découvrir tout un pan de l' histoire peu ou pas connue sur  l'implication des anarchistes et anarchistes-communistes dans l'insurrection de 1905 en Russie. Basé sur des sources inédites en Français, le bouquin donne un aperçu bien informé sur le mouvement anarchiste de l'époque: par exemple comment certain(e)s expropriaient une imprimerie pour la sortie de leur journal...comment d'autres s'attaquaient directement aux patrons, propriétaires et autres représentants de l'ordre. Il y a également des traductions des textes, tractes.... ainsi qu'une vingtaine de biographies sur des anarchistes de l'époques. Non, ce livre une vrai bombe !    

« Cantines » C'est un bouquin qui nous livre les secrets de comment faire à manger sans stresser pour pleins de gens qui ont faim ?! Voici un précis d'organisation de cuisine collective avec pleins de bonnes recettes. C'est en quelque sorte le petit livre rouge  de la cuisine ! Ce bouquin est proposé par le affreux et affreuses de Dijon ! 

Et on a encore pleins d'autres choses tout aussi rock and roll !

mercredi 1 mars 2017

La Distro-Lapinothèque ouverte une fois !
Salut à toi déserteur-Charuas-vagabond-crypto-insurrectionaliste ! Lors des concerts, on n'a pas toujours l'occase de faire de la propagande à outrance comme il se doit. Du coup, on en remet une couche en faisant ça tranquille à la maison autour d'une soupe, d'une bière...en jouant une partie de kicker tout en complotant avec Batko, les amis de Durruti  et Michel Preudhomme...
Vous pourrez consulter, prendre, acheter et surtout discutailler: des livres , revues, disques, affiches, tracts, autocollants...
Soyez les bienvenu(e)s et faites tourner le message !
En espérant vous y voir !
Prochaine ouverture: 
Le mardi 7 mars 2017 
de 17h30 à 20h30

lundi 9 janvier 2017

Les Lapins z'électriques dans le labyrinthe !
Et voilà un petit enregistrement 100% live: (cliquez ici)
 Après s'être perdus dans le labyrinthe de La Commune aahhhhh, et quelques ventes précises à la Lapinothèque, notamment  tous les exemplaires que nous avions de "Vive la révolution, a bas la démocratie, Anarchistes de Russie dans l'inssurection de 1905....", après les chaufferies du Dr Poembak, nous avons enflammé le labyrinthe !!!! Ou plutôt c'est toi, public endiablé, qui était déchaîné ! Merci à Mathilde, Tomas, Momo, Simon... pour l'invit' et l'organisation ! Merci à E! pour les son et les images !

Hey hey tonton Marcor pour son premier concert de l'année 2017 (il parait que ça porte bonnes-heures et plaisirs !!!). C'était son 2953 concerts (cliquez ici pour les stats) Encore 47 pour faire 3000 et ce avant le mois de mai, c'est jouable !
Tortures de tic tac boum le lapin ! Plein de boucan ! C'est ça le mauvais rock and roll !
Des sioux qui se font des signes sur "Punk sans nom" en rappel ! On vous prévient on n'est pas des machines à tubes donc ce sera pas z'automatique ! On aura d'autres saloperies sous le coude la prochaine fois !
Ahhhhh l'appel de la cymbale amène le déchaînement généralisé !

On n'est pas là pour un petit moment ! On prépare d'arrache-pied la sortie du split-vinyle avec les Krakenizer, sous le label Aredje (cliquez ici) ...+ des tournées par ci par là et peut-être chez toi ?!

L'année 2017 s'annonce comme un grand crue: les 100 ans de la révolution en Russie,  Les 80 ans de la défaite des compagnon/es à Barcelone en mai 1937....on dit qu'on apprend plus des défaites que des victoires ! Allez savoir !?

des bises fluos et insurrectionnelles presque partout !

mercredi 21 décembre 2016

Concert à la boum de noel du 23 décembre 2016 au M4 !


On a largement usé de superlatifs dans nos commentaires sur nos concerts. Du coup, en japonais ça sonne drôlement mieux :  総指令官 Banzaaaaiiiii !!!

















Merci à toi, public, froid comme l'arc-tic tac boum ! à Mobilhead, à Krakenizer (avec qui on va sortir un split vinyl bientôt !), merci à Marcor pour sa bave contagieuse à la distro, dédicace à la distro d'en face, à l'équipe du Magasin 4 qui se bouge pour faire des concerts "pro" tout en restant sympathique, aux copains de la cuisine qui se sont donnés à coeur joie, spécial merci à E! au son (j'espère qu'il en a profité pour embarquer le rack de delay), merci aux Binam' pour l'invitation et à leur prestation du feu de non de dieu ! merci à la lapine folle et sautillante et à son compère qui, à la fin du concert des lapins, ont surgi de la nuit noir en brandissant une banderole avec écrit: "Occupons, collectivisons les terres, les maisons, les hangars... Tierra y libertad", ci dessous voici le tract diffusé lors du concert par des lapins enragés avec l'aide de quelques copains et copines: 
Et ouai c'est comme ça qu'on joue de la flûte chez les lapins z'électriques  ! 

TIERRA Y LIBERTAD

Occupons et collectivisons les terres, les maisons, les hangars…!

Les terres, les maisons, les hangars, les forêts, les rivières, les chants des oiseaux, les lieux de production… n’appartiennent à personne ! Ou plutôt l’inverse et c’est bien là qu’est l’os !

Le mode de production capitaliste n’est pas réductible à la propriété privée, il y a aussi l’extorsion de plus-value et tout le bazar. Mais dans la survie quotidienne le terrain de la propriété privée peut être est un angle d’attaques qui vaut le coup.

L’occupation et la collectivisation peuvent être des moyens de survie et de joie collective qui mettent en joue les bourgeois et leurs principes de sacro-sainte propriété! L’État et les grands propriétaires ont toujours dénigré et combattu férocement les occupations et les tentatives de collectivisation en les disqualifiant, parce qu’elles sont menées entre autre par des anarchistes/incendiaires/poseurs de bombes ou des communistes affamés de dictature et de collectivisation de brosses à dents! Que ce soit en usant de la répression directe ou en utilisant habilement les initiatives des gens par exemple en leurs octroyant des conventions d’occupations précaires… l’État assure la paix sociale!

Au Brésil, en Espagne, au Mexique, en Allemagne, en Uruguay et ailleurs des compagnon/nes occupent des terres et des maisons pour y vivre! En Belgique il y a aussi des tentatives par ci par là. Et là où nous sommes en ce moment : Magasin 4, Barlok… sont des lieux qui se trouvent sous la guillotine d’un projet immobilier qui recouvre la zone de Tour et Taxis. Avec aux commandes un gros promoteur qui, mains dans le sac de billets avec l’État, va détruire le quartier pour en faire une zone plus friquée. Comme on dit maintenant ils vont gentil-friquer le quartier (avec comme paravant un soit-disant parc semi-privé). Parmi les conséquences il y a le déplacement de la population, qui voit ses conditions de survie chaque fois empirer!  

Venir à des concerts alternatifs c’est bien, mais pour que le mot alternatif ait un sens! Et contrairement au courant alternatif arrêtons de nous faire allumer, prenons l’initiative avec quelques copains et copines de renverser la marmite! Ne soyons plus des clients, soyons imprévisibles!

Réapproprions-nous ces idées et ces pratiques anarchistes, communistes horizontales, en tirant les leçons du passé tendu vers un futur proche! Auto-organisons nous et occupons les hangars, les maisons et les terres… rien n’est à personne tout est à toutes et tous!